Au gré de la vie liturgique

Icône des disciples d’Emmaüs en marche

Icône écrite par Gilberte Massicotte-Éthier
http://www.massicotte-ethier.ca

Une figure évangélique nourrit la rencontre « Ensemble, risquons l’avenir : celle des disciples d’Emmaüs, troublés, en marche avec Jésus après la résurrection. Comme les personnes consacrées et les personnes laïques engagées dans une famille spirituelle, les deux disciples entourent Jésus qui est au cœur de leur réflexion. Apportons notre bâton de marche pour faire route avec Jésus et parler, ensemble, de l’avenir de nos Familles.

EmmausEnMarchantIcone3
Lecture de l’icône

Références bibliques : Luc 24, 15 … 32

Jésus rejoint les deux disciples et fait route avec eux; mais leurs yeux sont empêchés de le reconnaître.

Il leur dit : « Quels sont ces propos que vous échangez en marchant?» Cléopas répond : «Tu es bien le seul […] qui n’ait pas appris ce qui concerne Jésus de Nazareth».

Jésus leur dit : «Coeurs lents à croire tout ce qu’ont déclaré les prophètes ! Ne fallait-il pas que le Christ souffrit cela pour entrer dans sa gloire?» Et, commençant par Moïse et les prophètes, il leur explique dans toutes les Écritures ce qui le concernait.

Les disciples pressent Jésus  en disant :« Reste avec nous; le soir vient…» Jésus rejoint les deux disciples et fait route avec eux; mais leurs yeux sont empêchés de le reconnaître.

Dans la partie supérieure de l’icône, à l’arrière-plan, la montagne est signe d’une rencontre avec Dieu. C’est la fin du jour, le ciel est sombre, comme le coeur des disciples qui cheminent avec Jésus. Ils ont perdu l’espérance qu’ils avaient mise en lui.

Au premier plan, Jésus est le plus grand, pour signifier son importance. Il est vêtu du rouge de la royauté et du rappel de son sang versé. En signe du service, sur une seule épaule, il porte le manteau bleu de son humanité et l’étole dorée du serviteur sur son bras droit. Dans sa main gauche, il tient le rouleau de la Parole, symbole de l’enseignant, il est lui-même la Parole, le Verbe fait chair ! De sa main droite, il bénit : les deux doigts levés indiquent ses deux natures et les trois doigts pliés, la Trinité. Dans son nimbe doré, la croix et les lettres de son nom : « Celui qui est ». De chaque côté de Jésus, deux voyageurs rentrent chez eux. Jésus converse avec eux; son regard posé sur l’un d’eux. En marche, ils ne comprennent pas. Témoins des derniers temps, ils portent leur manteau sur une seule épaule pour montrer qu’ils sont déjà en service, malgré leur foi mise à rude épreuve. Ils regardent Jésus et leurs mains sont en mouvement, manifestant qu’ils sont actifs dans la conversation. Dans leurs vêtements, le mouvement est signe de l’Esprit Saint agissant en eux mais pas encore en plénitude.

MĂ©ditation
Chemin faisant, finis les rêves, morte l’espérance.
La croix Ă©tait trop rude, comment comprendre?
Mais l’inconnu tient des propos fascinants.
« Reste avec nous ! »